À propos de L’R des centres du Québec

À propos – Que fait L’R2018-10-22T13:43:31-05:00
  • L’R des centres de femmes du Québec
    469, rue Jean-Talon Ouest, bureau 418
    Montréal (Québec) H3N 1R4

  • 514 876-9965
    Contact médias : 514 232-9300
    Télécopieur : 514 876-9176

Que fait L’R ?

Essentiellement, les deux dimensions du travail de L’R pourraient se résumer ainsi :

  • contribuer au développement du réseau des centres de femmes et assurer la consolidation et le renforcement des pratiques des centres
  • travailler à l’amélioration des conditions de vie des femmes et promouvoir leurs intérêts, la justice sociale, l’égalité et l’équité pour les femmes.

L’équipe de permanence est là pour soutenir les centres des femmes : elle souhaite être disponible aux centres de femmes comme les centres de femmes sont là pour les femmes. Lorsque possible, elles utilisent l’intervention féministe intersectionnelle pour soutenir les femmes, travailleuses, administratrices ou participantes, qui les appellent.

Si vous avez besoin de soutien, n’hésitez pas à contacter la permanence de L’R ! 

Formations, documents d’analyse et de réflexion, colloques et séminaires sont autant de moyens utilisés par L’R pour répondre à cet objectif.

Au cours de son histoire, L’R a élaboré plusieurs sessions de formation qui ont été dispensées régionalement, localement ou lors de congrès annuels. Mentionnons, entre autres, les formations en gestion féministe et en intervention féministe. De la même façon, les colloques et séminaires organisés par L’R sont devenus, au fil des ans, des lieux de ressourcement pour les membres. Quelques exemples : De l’éducation populaire à l’action politique en 2004, le carnet de notes sur les intelligences citoyennes en 2005, le Guide pédagogique pour des relations de presse efficaces en 2006.

En 2009, une tournée de consultation pan-québécoise permet aux centres de souligner leur besoin de se coller à leur Base d’unité politique (BUP). L’accroissement de la pauvreté et du transfert de cas par le réseau de la santé ainsi que le développement d’une culture de consommation de services ne sont que quelques-uns des facteurs qui peuvent expliquer le tourbillon dans lequel les travailleuses de centres disent se retrouver. En 2011, L’R entreprenait donc un vaste chantier de travail avec ses groupes membres dans un but d’appropriation de la BUP, de transformation des pratiques et de promotion de la participation des participantes.

Ces formations et ces démarches ont pour objectif de donner aux militantes, participantes, membres de conseils d’administration et travailleuses les outils dont elles ont besoin pour porter un projet féministe dans le quotidien des centres et dans ses aspirations au changement social.

Le financement de L’R des centres de femmes repose en grande partie sur la contribution financière de ses membres, par le versement de la cotisation annuelle et des inscriptions au congrès. Les centres de femmes paient une cotisation annuelle correspondant à 1,2 % de leurs subventions récurrentes. Après la contribution des membres, le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) est le plus important bailleur de fonds. Via le Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC), le MSSS finance la mission globale de L’R des centres de femmes du Québec. Pour l’année 2017-2018, le MSSS a accordé la somme de 201 799 $

L’R s’appauvrit comme l’ensemble des groupes communautaires et c’est la raison pour laquelle nous avons participé activement à la campagne CA $$$ H avec nos alliéEs de la Table des regroupements provinciaux et à la campagne Engagez-vous pour le communautaire ! avec les regroupements membres du RQ-ACA.

Chaque année, en bon gestionnaire, le comité exécutif a la difficile tâche de gérer le budget de L’R. Le financement accordé par le MSSS ne représente que 40 % des revenus de L’R. Quand on sait que plusieurs regroupements reçoivent près de 80 % de leur budget total de ce ministère, il nous apparaît qu’un investissement supplémentaire pour notre regroupement est absolument nécessaire.

Les conditions de vie des femmes sont la préoccupation principale des centres de femmes et, à ce titre, le plus grand réseau féministe d’action communautaire autonome se fait un devoir de rester à l’affût de tous développements des savoirs à ce sujet, de manière à mieux soutenir ses membres dans leurs interventions.

L’R s’est distingué en mettant à l’avant-plan des perspectives féministes sur les questions du développement régional, de l’antiféminisme et de l’impact des mesures d’austérité sur les conditions de vie des femmes. Il s’est également penché sur la pauvreté au féminin, l’appauvrissement des femmes, les conséquences de la privatisation et de la tarification dans le système de santé et les violences faites aux femmes.

Le plus grand travail de L’R, c’est celui qui est fait au quotidien par les femmes qui animent les centres, partout au Québec. Pour mieux comprendre le travail des centres de femmes, prenez connaissance de la Base d’unité politique (BUP)

Faire un don

CARTE INTERACTIVE
DES CENTRES DE FEMMES

Voir la carte