“En toute sororité”, voilà ce qui était écrit à la fin de la lettre envoyée aux membresses du Centre d’éducation et d’action des femmes (CÉAF) afin d’annoncer la réouverture de l’endroit le 31 août dernier. Sororité? Cela signifie la solidarité entre femmes, si précieuse en ces temps incertains.

Le 6 octobre, c’est la Journée nationale des centres de femmes. Comme cela a été mentionné un peu partout, la pandémie qui sévit depuis des mois affecte particulièrement les femmes. En ce moment, ces centres représentent donc un gros câlin pour toutes celles d’entre nous qui vivons des moments difficiles. Que ce soit virtuellement, par téléphone ou encore en personne, on y trouve toujours un cœur grand ouvert et des oreilles aussi larges que celles de Dumbo afin d’écouter nos tranches de vie.

J’écris ce texte grâce à l’un des ordinateurs du CÉAF mis à la disposition de celles qui, comme moi, n’ont pas les ressources financières nécessaires afin de se payer l’internet à domicile.

SO-SO-SO-SORORITÉ AVEC LES FEMMES DU MONDE ENTIER!

Martine Lacroix
Participante du CÉAF