Parcours des femmes noires dans le milieu féministe institutionnel québécois

Lors de l'université d'été 2019 de Trajetvi sur la violence conjugale et la violence faite aux femmes, Jade Almeida et Marlihan Lopez donnaient une conférence sur les violences vécues par les femmes noires dans le milieu féministe institutionnel québécois. Elle est aujourd'hui accessible en ligne. On y rappelle le sens de l'intersectionnalité, qui est à la fois un outil de lutte et d'analyse des rapports de pouvoir, plutôt qu'un concept qui serait synonyme d'identité ou de diversité comme certains groupes de femmes semblent le penser. Quand les organisations féministes qui les emploient n'ont pas complété le travail de déconstruction des dynamiques internes de pouvoir, les travailleuses noires sont confrontées au racisme et à d'autres types d'oppression.

Télécharger la publication