Pas de développement sans égalité femme-homme

Le 5 mai 2016, Relais-femmes organisait une table ronde sur la question de l’égalité entre les femmes et les hommes comme levier de développement social et économique. Trois intervenantes ont pu illustrer, sous divers angles, une vision plus solidaire de l’économie.

Lise Gervais, coordonnatrice à Relais-femmes, mettait en lumière les perceptions et appréhensions des femmes par rapport aux questions économiques et rappelait la contribution de son organisme entourant le rapport des femmes à l’argent et à l’économie.

Jennifer Beeman, directrice de l’Action cancer du sein du Québec, faisait un rappel historique des avancées du mouvement des femmes en ce qui a trait à l’obtention de mesures favorisant le développement socio-économique.

Sylvie Morel, professeure à l’Université Laval et membre du RéQEF, expliquait pourquoi les féministes doivent résolument s’engager sur le terrain de l’économie, en contestant l’approche économique dominante et en développant une vision de l’économie qui, plutôt que d’être opposée au « social », s’y intègre pleinement, montrant ainsi que l’égalité entre les femmes et les hommes est une condition et un moteur du développement intégré de nos sociétés.

Cette capsule résume cette rencontre.

De Relais-femmes sur Vimeo.

> La Course à Relais-femmes – Spécial 35e anniversaire, septembre 2016

2018-10-23T18:54:16-05:007 août 2016|Tags: , |