Le Front commun pour la transition énergétique, qui regroupe près de 90 organismes citoyens, environnementaux, syndicaux, communautaires et étudiants représentant plus de 1,8 million de personnes, lance la version 2.0 de sa Feuille de route pour la transition du Québec vers la carboneutralité, dont voici un avant-goût.

Une contribution incontournable de la société civile

L’ouvrage de 124 pages se présente comme une contribution incontournable» de la société civile à la réflexion sur la prise en charge collective de la crise climatique. Combinant les critères du Front commun pour une transition énergétique porteuse de justice sociale et les connaissances les plus à jour sur le climat et la transition, il propose une approche cohérente et transformationnelle ainsi qu’une responsabilisation des acteurs à toutes les échelles, gouvernementale, organisationnelle et citoyenne. Résultant des travaux de plus de 190 personnes appartenant à 85 organisations et à une vingtaine de départements, chaires de recherches ou facultés d’une douzaine d’universités, il a aussi accueilli des perspectives autochtones.

Phase 1 du projet Québec ZéN

La coconstruction de la Feuille de route à partir d’un document de travail publié en septembre 2019 (la version 1.0) est la première étape d’un important projet de dialogue social intitulé «Québec ZéN» (zéro émission nette). Les consensus que l’exercice a permis d’établir serviront d’ancrage à la phase 2, «Collectivités ZéN», qui vise à encourager une multiplication des démarches de transition juste vers la carboneutralité dans les diverses régions du Québec. Au cours des prochains mois, le Front commun pour la transition énergétique accompagnera plusieurs organismes qui souhaitent rallier les acteurs-clés de tous les secteurs présents dans leurs milieux respectifs autour d’un projet de Collectivité ZéN.

Source.