Portrait des Québécoises 2018

Portrait des Québécoises. Édition 2018

Depuis 2006, le Conseil du statut de la femme compile des données afin d’apprécier les progrès accomplis et de prendre la mesure des inégalités qui subsistent entre les femmes et les hommes. Neuf domaines de la vie économique et sociale sont abordés : la démographie, la situation familiale, l’éducation, le travail, le revenu, la politique et la gouvernance, l’emploi du temps, la santé et la violence.

Dans la sphère familiale, les femmes continuent d’accorder plus de temps que les hommes aux tâches domestiques, agissent plus souvent qu’eux comme proche aidante et consacrent aussi plus de temps à ces tâches. Le portrait nous permet aussi de constater que les femmes sont surreprésentées parmi les chefs de famille monoparentale.

La situation des Québécoises en 2018 semble favorable sous plusieurs aspects, notamment en matière de scolarité et d’accès à l’emploi. La présence des femmes s’est améliorée dans certaines professions traditionnellement masculines. Toutefois, les choix de secteurs, de domaines d’études et de carrière restent encore largement traditionnels, comme en témoignent la forte représentation des femmes en santé et leur sous-représentation en sciences appliquées et en ingénierie.

Le Portrait 2018 met aussi en évidence le fait que les femmes sont deux fois plus nombreuses que les hommes à travailler à temps partiel et qu’un écart entre les sexes subsiste au chapitre de la rémunération moyenne des personnes travaillant à temps plein. Enfin, elles demeurent largement majoritaires parmi les victimes de crimes conjugaux et d’agressions sexuelles.

Offert en PDF, pages web et papier.
Pour obtenir des exemplaires papier, contacter publication@csf.gouv.qc.ca.

Télécharger la publication
2019-02-07T13:13:11-05:0012 décembre 2018|Tags: , , , |